Résilience professionnelle : se saisir des vulnérabilités pour rebondir et se développer

L’association Envie2résilience organise, en partenariat avec AG2R La Mondiale, la 3e édition du prix de la résilience professionnelle le 17 mars prochain à Roubaix. Une manière de donner de l’écho à ce sujet et de mettre en avant les opportunités collectives et individuelles qui en découlent. Rencontre avec Patricia Acensi-Ferré, Déléguée générale fondatrice de l’association.

Rebond entrepreneurial, handicap, santé, insertion des jeunes, soutien aux femmes, aidants : la résilience professionnelle se définit en la capacité « à vivre, à réussir et à se développer face à l’adversité ». Sujet encore tabou, réservé à la sphère privée, les vulnérabilités peuvent pourtant être de véritables opportunités pour l’entreprise. « Aujourd’hui, on a tendance à cloisonner nos épreuves personnelles, professionnelles, sociales. Lorsque je suis au travail, je suis pourtant riche de tout ce que j’ai vécu. L’idée est de se dire que toutes les personnes qui ont vécu des épreuves, dans la mesure où elles sont accompagnées, peuvent développer des soft skills. C’est, par exemple, dans ces contextes que l’on trouve l’audace d’entreprendre. Lorsque l’on a tout perdu, on n’a plus rien à perdre finalement. Quand les personnes sont expertes de leur propre transformation, ce serait dommage que le monde du travail se prive de ces ressources » explique Patricia Acensi-Ferré. Les contours de la résilience professionnelle sont ainsi très larges – et riches. Les entreprises et les collaborateurs peuvent ainsi développer de nombreuses initiatives. « Il y a des choses qui se font autour de l’accueil des salariés qui ont été absents après une longue maladie. Il y a des actions de recrutement de jeunes sans diplômes repérés par des clubs sportifs, avec le transfert des compétences du club vers l’entreprise. Il existe également de nombreuses choses autour du handicap, grâce à la loi qui a permis d’accélérer un certain nombre d’initiatives ».

  • Donner de l’écho aux bonnes pratiques autour de la résilience professionnelle

Pour mettre en lumière la résilience professionnelle et les bonnes pratiques qui en découlent, l’association Envie2résilience organise le 17 mars prochain et pour la première fois en région, le prix de la résilience. « Pour cette première édition en région, le choix des Hauts-de-France n’est pas anodin. C’est un territoire d’expérimentation et d’exploration, où il y a déjà un historique de la résilience et une innovation permanente » précise Patricia Acensi-Ferré. Les entreprises qui ont développé des actions en faveur de la résilience professionnelles sont également invitées à candidater, en proposant leur projet avant le 10 mars. « Nous avons besoin de repérer ceux qui font des choses sur le territoire pour en inspirer d’autres. Il y a cette volonté d’inspiration très opérationnelle. C’est important pour nous de donner une tribune au monde économique ». Plusieurs catégories structurent ainsi le prix de la résilience professionnelle : entreprise, femme, rebond, culture, jeune, association, recherche, sport. Le prix vise ainsi à fédérer une communauté engagée sur un sujet d’avenir. 

Source : reseau-alliances.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *