Lutter contre la première cause de mortalité infantile

12 millions d’euros ont déjà été levés, soit 30% de l’objectif de cette campagne. Un départ encourageant. D’autant plus que ces maladies représentent un enjeu de santé publique majeur. Plus de 7 000 maladies génétiques sont actuellement recensées en France. Elles touchent 3 millions de personnes sur le territoire, et sont la première cause de mortalité infantile. Ce sont des maladies chroniques, invalidantes, parfois graves et évolutives. Les efforts pour faire avancer la recherche d’Imagine portent cependant déjà leurs fruits. Il y a quelques années, 10% des enfants envoyés à l’Institut repartaient avec un diagnostic. Aujourd’hui, 42% d’entre eux en ressortent avec un diagnostic et parfois même un traitement. Le directeur d’Imagine, Stanislas Lyonnet, compte sur cette campagne pour hisser ce taux à 65%.

Source : rse-magazine.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *